Ne pas se loger à Cuba n’importe où!

Se loger à Cuba

Attention, les règles à respecter pour se loger à CUBA

Ne pas se loger à Cuba n’importe où!

Il avait choisi de rejoindre Santiago de Cuba en passant par Manzanillo et Media Luna, un circuit magnifique mais assez difficile en vélo.

Si pas de casa disponibles dans ces 2 villes. Pas inquiet, ayant lu sur un forum,dans une contribution qu’il était possible de se loger hors casa particular, il a accepté une proposition de logement dans une casa donc illégal; Le matin la surprise , descente de l’immigration , amende forte au propriétaire et 3h d’attente dans le bureau de l’immigration avec un sermon.

Je crois qu’il est nécessaire pour éviter que des Voyageurs soit exposer à ce genre de désagréments du à des informations erronées de repréciser les règles pour se loger à Cuba.




Avec un visa touristiques , vous ne pouvez vous loger dans des hôtels des casa particular légales (triangles bleues).

Avec le visa A2 , vous pouvez l’obtenir du Consulat de Cuba que si vous avez des liens familiaux, ou associatifs vous avez la description sur le site du Consulat cubadiplomatica.cu/francia/FR/ServicesConsul…

Visa familial A-2

Les conjoints ou les enfants des citoyens cubains d´une autre nationalité qui voyagent à Cuba et souhaitent de rester chez la famille cubaine doivent présenter le passeport et le document qui prouvent les liens de parenté.

Alors, il est possible à Cuba en se rendant avec le Propriétaire d’une casa d’obtenir l’équivalent d’un visa A2 pour le séjour dans la casa .

Celui ci est accordé par l’immigration après vérification de “l’honorabilité ” du propriétaire et des raisons invoquées

Cela a été mis en place par Cuba pour lutter contre la prostitution et pour ne pas permettre un marché noir des casa

Si il vous arrive d’être dans une ville ou aucune casa particular officiel, il faut vous rendre au bureau de l’immigration qui se trouve souvent avec le Bureau du MININT et de leurs exposés votre cas.

Il vous enverrons dans la ville suivante en vérifiant qu’une casa officiel est libre. Cela pose un probléme quand on est en vélo. Essayez de les amadouer (sincèrement je connais personne qui y soit vraiment arrivé)

Par contre, il ne sert à rien de s”adresser au CDR du quartier , il n’est absolument pas autorisé à délivrer ce genre s’autorisation, par contre dénoncer une casa illégale qui loge un touriste cela il sait le faire.

Finalement si le Gouvernement cubain est stricte sur ces mesures, chaque touriste est enregistré sur le registre de la casa , registre ensuite transmis à l’immigration pour le suivi du touriste à Cuba.